Hygiène intime : les bons gestes

La zone intime est composée des tissus très sensibles. Une mauvaise hygiène ou un excès d’hygiène, l’utilisation de produits inadaptés peuvent entraîner un déséquilibre de la flore protectrice des milieux vulvaire et vaginal et engendrer des irritations ou favoriser des infections.

Pendant les périodes où vous rencontrez des problèmes intimes (démangeaisons, mycoses…), il est important d’avoir une hygiène intime adaptée, en complément d’un éventuel traitement prescrit par votre médecin.

  1. Pratiquez au plus 2 toilettes intimes quotidiennes le matin et le soir, l’excès d’hygiène pouvant entretenir les irritations.
  2. Bannissez les douches vaginales. L’eau calcaire, les savonnages répétitifs et trop violents altèrent le film protecteur des parois vaginales.
  3. Rincez-vous bien après la toilette intime.
  4. Séchez-vous soigneusement.
  5. Appliquez si besoin un soin apaisant.
  6. Évitez les produits antiseptiques et préférez les soins lavant doux sans savon.
  7. Lavez-vous les mains nues, le gant de toilette étant un véritable nid à microbes.
  8. Changez quotidiennement de sous-vêtements et préférez ceux en coton plutôt que les tissus synthétiques ou en soie.
  9. Évitez les vêtements trop serrés qui peuvent générer des frottements.
  10. Changez régulièrement de protection périodique pendant les règles.

Dr. Jean-Marc Bohbot